Artisans d'art / Le retour à l'enfance

Publié le jeudi 19 août 2010 dans le Journal L’Union Marne

 

 

Florence Dumangin a investi 12.000 euros dans du matériel pour créer son entreprise.

AVEC sa paire de ciseaux, son dé, sa machine à coudre et son mètre de couture, Florence Dumangin est capable de tout créer ou presque pour les enfants. « Mais je me suis limitée aux accessoires, pour les petits de 0 à 3 ans, indique-t-elle. Je fabrique ainsi des capes de bain, des tabliers, des sacs à jouets, des gants de toilette, des édredons ou encore des gigoteuses ».
Après des études en graphisme et en arts appliqués, ce n'est qu'en 2007 que Florence Dumangin décide seule de créer son entreprise, CréaFlo. Il faut avouer que cette Marnaise ne partait pas de zéro. Elle avait déjà commencé à concevoir quelques produits pour ses propres enfants, ainsi que ceux de sa famille ou de ses amis.
Après avoir trouvé un local à Chigny-les-Roses et investi 12.000 euros dans l'achat de matériel, elle débute son activité. D'entrée, elle décide de se démarquer en proposant de sortir du cliché, rose pour les filles et bleu pour les garçons. « Les gens viennent chez moi pour trouver quelque chose de différent, un cadeau unique. Ils peuvent également personnaliser un peu plus leur commande, car il est possible d'ajouter le prénom de l'enfant sur les produits achetés. » Ainsi, c'est davantage en choisissant les motifs qu'elle appose sur ses tissus, souvent verts ou jaunes, que la différenciation s'effectue. « Je m'inspire énormément des animaux, et particulièrement de ceux qui vivent dans la jungle. » Ainsi, zèbres, singes, lions, crocodiles et autres girafes, mais aussi coccinelles et grenouilles habillent les nouveau-nés.

Un esprit de liberté


Ce qu'apprécie particulièrement Florence Dumangin, c'est la liberté et la plénitude qui se lisent sur son visage, qu'elle a trouvées dans son nouveau métier. « Liberté d'esprit, de création », témoigne-t-elle.
Mais cette liberté a un prix. Réactivité face aux demandes des clients, qui passent de plus en plus par internet, et l'indispensable présence sur les salons. « Je suis en déplacement au moins 80 jours pas an », stipule Florence Dumangin.

Damien Le-Thanh

Florence de CréaFlo dans son atelier en 2010

Deux collections par an

Publié le jeudi 19 août 2010

Afin de renouveler ses créations et pour attirer de nouveaux clients, Florence Dumangin ajoute, depuis la création de l'atelier CréaFlo, deux nouvelles collections par an. « J'aime le changement et que ça bouge dans mon métier. Je n'aimerais pas refaire toujours la même chose, cela deviendrait rapidement rébarbatif. D'ailleurs, les séries que je fais sont limitées à moins de dix exemplaires », explique la styliste.
Chaque collection représente de 50 à 60 modèles différents. Première étape, la sélection des tissus. Puis vient le choix des motifs. Après, il ne reste plus qu'à imaginer les produits et dessiner les patrons, avant de passer à la production.

 


J'accepte

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à optimiser les performances de notre site et vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Vous pouvez les refuser en modifiant vos paramètres. Certains cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site.